FREE SHIPPING. 24/7 CUSTOMER SERVICE. ALL THRONES SHIP WITHIN 7 DAYS.

Jim Breen Homepage

La photo de Jim. Je suis chercheur associé principal au centre d'études japonais de l'Université Monash. Je suis également membre du conseil d'administration du centre. Jusqu'en juillet 2012, j'ai occupé un poste similaire à la faculté des technologies de l'information de Monash.
Jusqu'à ma retraite de mon poste permanent en août 2003, j'étais maître de conférences, professeur adjoint et professeur pendant seulement 18 ans à Monash et à l'Institut de technologie de Chisholm. (Le futur étudiant diplômé et les stagiaires devraient lire ceci.)

Informations plus détaillées et informations personnelles ici.

Qualifications: BSc (Melb), MBA (Melb), PhD (Melb), AMusA (AMEB), RSA
Email: jim.breen@monash.edu Bureau: Je n'en ai pas; écrivez-moi simplement.

Recherche
Dans le passé, ma principale activité de recherche était le transfert de données numériques. Depuis ma retraite, je travaille principalement dans le domaine de la linguistique informatique, en particulier dans les domaines liés aux dictionnaires électroniques japonais et au traitement de texte. Mon projet principal de retraite était un doctorat dans ce domaine sous la direction de Tim Baldwin du groupe NLP à l'Université de Melbourne et de Francis Bond à NTU à Singapour. Voici une liste de mes papiers.

l'apprentissage
Pratiquement tous mes enseignements (1985-2002) portaient sur les communications numériques et informationnelles. J'ai enseigné des cours de premier cycle en informatique et en systèmes numériques, mais j'ai surtout travaillé dans le domaine de la maîtrise en communications numériques. J'ai sauvegardé des informations en ligne sur les matières que j'ai enseignées. Certaines personnes utilisent encore le simulateur que j'ai écrit pour le protocole HDLC.
langue japonaise
J'ai un intérêt particulier pour Things Japanese, et en particulier les dictionnaires électroniques japonais / anglais susmentionnés.
De décembre 2000 à juin 2001, j'ai été professeur invité à l'Institut de recherche sur les langues et les cultures d'Asie et d'Afrique (ILCAA) de l'Université des études étrangères de Tokyo au Japon.